Jean-Laurent Silvi, professeur à l'école Le Foyer - Cours d'Art Dramatique

Jean-Laurent Silvi est comédien et metteur en scène. Formé par Jean-Laurent Cochet, il créé Le Foyer - Cours d'Art Dramatique en 2015 avec Arnaud Denis et Axel Blind.

Formation : Conservatoire de Menton | Cours Jean-Laurent Cochet

Actuellement : Plus haut que le ciel (en tournée) | Le cercle de Whitechapel (en tournée) | Les voyageurs du crime (Lucernaire)

Fonction dans l'école : Co-fondateur | Professeur principal

La biographie de Jean-Laurent Silvi

Passionné dès son plus jeune âge par le cinéma, et notamment par le cinéma d'avant-guerre français, anglais et américain (à l'âge de 10 ans, il aura vu une grande partie des films de Clouzot, Guitry, Pagnol, Lubitsch etc...) Jean-Laurent Silvi intègre dès l’âge de 13 ans le cours d’art dramatique de Lucien Rosso au Conservatoire de Menton. Il y restera 6 années pendant lesquelles il préparera activement son départ pour Paris avec ce professeur qui fut un élève et assistant du comédien Julien Bertheau, sociétaire de la Comédie-Française.

Pendant ces six années, il découvrira Molière bien sûr, puis Racine, Prévert mais également les premières pièces de Xavier Durringer dont il affectionnera beaucoup la sensibilité. et aura la chance de participer à plusieurs spectacles dont Le Tartuffe de Molière (rôle de Damis) ainsi que Les jours heureux de Claude-André Puget (rôle de l'aviateur).

Puis à 20 ans, c'est le départ pour Paris où il s'inscrit en octobre 2005 au cours de Jean-Laurent Cochet qui avaient lieu au Théâtre de la Pépinière. Il y rencontre Axel Blind, Maxime d’Aboville et Arnaud Denis.

Il y travaille intensément de nombreux rôles, et il s’expérimente à la mise en scène en mettant en place de petits spectacles au sein du cours, pour des Master Classes ou autres occasions.

Jean-Laurent Cochet lui propose, un an après son arrivée dans son cours de théâtre, d’assurer en tant que professeur une partie des cours d'interprétation et de l’assister également dans la mise en scène de La Reine Morte de Montherlant qui se jouera au Théâtre 14.

Il devient donc professeur à l'âge de 21 ans.

Parallèlement, il crée sa compagnie, Les Comédiens de la Petite Comédie, avec laquelle il met en scène son premier spectacle, Monsieur de Pourceaugnac de Molière. Le canevas est simple mais propice à la farce : un vieux barbon limousin se rend à Paris pour épouser une jeune fille, malheureusement déjà éprise d’un jeune homme. Avec 14 comédiens issus du cours de Jean-Laurent Cochet, ils créeront ce spectacle en mêlant chants, danses et chorégraphies. Malgré la maladresse et la fraicheur d’une première création, celle-ci, après avoir été créée au Lycée Louis-le-Grand en 2007, connaîtra un très beau succès au Festival du Mois Molière de Versailles où elle sera jouée deux années de suite aux Grandes-Écuries. Le spectacle sera ensuite repris au Théâtre du Nord-Ouest, et l’aventure s’achèvera au Théâtre de Ménilmontant en 2010. Axel Blind, également professeurs au Foyer, y jouera le rôle-titre.

À cette même époque, il crée sa première école de théâtre, dont il sera l’unique professeur, dans un théâtre qui l’affectionne beaucoup, le Théâtre Lepic à Montmartre (anc. Ciné 13 Théâtre) où Salomé Lelouch lui donne la possibilité de donner cours tous les matins. Afin de promouvoir son école, il tracte pendant trois mois, à la sortie des métros Abbesses et Lamarck-Caulaincourt. Il démarrera l’année avec 4 élèves et aura plus de 30 élèves deux ans plus tard.

Il participe au premier spectacle de la compagnie théâtrale Les Mille Chandelles, De Capes et de Crocs – L’Impromptu, mis en scène par Baptiste Belleudy dans divers festivals ainsi que durant deux semaines sur le parvis de Vaux-le-Vicomte. Il s’agit d’une pièce écrite par les auteurs de la bande-dessinée, Alain Ayroles et Jean-Luc Masbou, et narrant la rencontre entre les deux protagonistes principaux, le renard français Armand Raynal de Maupertuis et le loup espagnol Don Lope de Villalobos y Sangrin. Jean-Laurent y tiendra le rôle du loup espagnol.

Puis en 2012, il fait la rencontre de Jean d'Ormesson, rencontre très marquante pour Jean-Laurent. Jean d’O accepte de lui confier la création de sa pièce La Conversation au Théâtre Hébertot avec Maxime d'Aboville (ancien camarade de classe) dans le rôle de Bonaparte : au cours de l'hiver 1803-1804, le Premier Consul Bonaparte reçoit, alors que la nuit commence à tomber, après une longue journée de travail, Jean-Jacques Régis de Cambacérès, alors sonn deuxième Consul. Au cours de l'échange, le jeune consul se livre, et cache de moins en moins son désir évident de grandeur, de postérité et d’Empire… La pièce est un si grand succès qu’elle se jouera plus d'un an à Paris et sera reprise au Théâtre Montparnasse ainsi qu’en tournée.

La même année, il met en scène Love de Murray Schisgal, un texte avec lequel il avait envie de se confronter depuis quelques années, au Théâtre du Petit Saint-Martin avec Julia Duchaussoy dans le rôle d’Ellen. Jean-Laurent y jouera le rôle de Milt qui rencontre par hasard un ancien ami d'université, Harry, sur un pont, la nuit, à New-York, et qui tente de mettre fin à ses jours. Milt, souhaitant rompre avec sa femme pour vivre avec sa maîtresse, propose à son ami de séduire sa femme ! Love, ou Luv dans sa version originale, créé en France par Laurent Terzieff, propose un effet de loupe sur ce que peut être l'amour dans une société de l'après-guerre, encore trop patriarcale et dont on ressent les premiers soubresauts de l’émancipation féminine.

L’année suivante, il jouera le rôle de Paris dans Roméo & Juliette et Olivier dans Comme il vous plaira de Shakespeare, pour la compagnie Les Mille Chandelles, dans le magnifique théâtre élisabéthain itinérant, La Tour Vagabonde, que la mairie de Paris avait accepté d’accueillir à la Cité International des Arts.

Il collabore également avec Maxime d'Aboville, sur le spectacle Une leçon d'histoire de France, de l'an mille à Jeanne d'Arc qui s’est joué de nombreuses années en tournée ainsi qu’à Paris au Théâtre de Poche-Montparnasse.

Il obtiendra le rôle de Philinte dans Le Misanthrope de Molière, mise en scène par Michèle André aux côtés d’Arnaud Denis (Alceste) et d’Élodie Navarre (Célimène).

En 2015, avec Arnaud Denis et Axel Blind, il fonde l'école de théâtre Le Foyer - Cours d'Art Dramatique. Les cours auront lieu tous les jours au Théâtre Trévise

En 2016, il met en scène au Lucernaire, Don Quichotte - Farce épique, qu'il avait crée initialement au Théâtre de Ménilmontant dans une version de 3h, avec entre autre Axel Blind et Sylvain Mossot, spectacle retraçant le premier volume des aventures de Don Quichotte de la Mancha.

C'est également en 2015 qu'il fait la rencontre de Julien Lefebvre pour qui il fera la mise en scène de sa première pièce deux années plus tard, Le Cercle de Whitechapel, comédie populaire et policière sur les crimes de Jack l'Éventreur, qui connaîtra un si grand succès qu'elle sera programmée trois années de suite au Lucernaire et aura plus de 150 dates de tournée.

Puis, en 2019, il met en scène au Théâtre Fontaine la pièce Plus haut que le ciel, que Julien Lefebvre a écrit aux côtés de sa femme Florence Lefebvre. La pièce rencontre également un très beau succès et malgré de nombreuses péripéties sociales (mouvements sociaux, gilets jaunes, covid19...) elle tiendra l’affiche jusqu’au confinement de mars 2020 et obtiendra le Molière du meilleur second rôle 2020 pour Jean Franco.

En novembre 2020, la pièce Les Voyageurs du Crime (suite du Cercle de Whitechapel) de Julien Lefebvre, sera créée au Lucernaire avec une équipe du 8 comédiens !

Son parcours de metteur en scène :

  • 2007 : Monsieur de Pourceaugnac de Molière - Mois Molière 2008 & 2009 ; Théâtre du Nord-Ouest ; Théâtre de Ménilmontant
  • 2012 : Love de Murray Schisgal - Théâtre du Petit-Saint-Martin
  • 2012 : La Conversation de Jean d'Ormesson créé lors du 1er Jubilé impérial puis au Théâtre Hébertot
  • 2013 : Une leçon d'histoire de France, de l'an 1000 à Jeanne d'Arc avec Maxime d'Aboville - Théâtre de Poche Montparnasse
  • 2013 : La Conversation de Jean d'Ormesson - Théâtre Hébertot ; Théâtre Montparnasse
  • 2016 : Don Quichotte - Farce épique, création collective - Le Lucernaire
  • 2016 : Le Cercle de Whitechapel de Julien Lefebvre - Le Lucernaire
  • 2019 : Plus Haut que le Ciel de Florence & Julien Lefebvre - Théâtre Fontaine
  • 2020 : Les Voyageurs du Crime de Julien Lefebvre - Le Lucernaire